Le Val’heureux bientôt à Braives-Burdinne? Nous y travaillons !

Le Val’heureux bientôt à Braives-Burdinne? Nous y travaillons !

Ce samedi 27 janvier, nous étions trois (Pascale, François et Laurent) à participer à la réunion de formation « démarchage » organisée par le Val’heureux Huy-Hesbaye-Condroz et animée par FinanCité.  Nous avons (ré)entendu les arguments en faveur de l’introduction de monnaies locales et citoyennes au sein de l’économie réelle : nombreux aujourd’hui sont les économistes qui exposent les grands avantages de la diversification monétaire, tout aussi importante que la diversification en termes d’agriculture et de bio-diversité.
La monnaie locale permet de développer l’économie locale réelle, favoriser les artisans, renforcer les liens entre les personnes (solidarité, relation, publicité), fidéliser la clientèle, encourager le respect d’une réelle éthique dans la production et la consommation, faire se rencontrer des personnes qui partagent ces valeurs, etc.
Utiliser les Val’heureux, c’est donner une dimension systémique à son acte de dépense,
c’est faire de l’acte de consommation un acte citoyen.
Les objections que l’on oppose souvent ou les questions qui peuvent légitimement se poser trouvent toujours une réponse rationnelle qui montre qu’il n’y a pas de réel obstacle.  Car utiliser les Val’heureux, c’est aussi s’intéresser à la manière de produire, comprendre les implications des choix des artisans et prestataires de services.  En effet, les clients qui utilisent les Val’heureux le font aussi et surtout pour promouvoir la manière de fonctionner des producteurs qui, en participant à l’action, s’engagent à respecter une charte de valeurs clairement liées à la Transition.
Aujourd’hui, les Val’heureux s’échangent sur presque toute la province de Liège, même si certaines régions, comme celle de Huy, commencent seulement à les diffuser (depuis le 21 octobre).  Et nous, à Braives-Burdinne en Transition, nous allons essayer d’encourager son utilisation dans nos communes.
Envie de nous donner un coup de main?  N’hésitez pas à envoyer un mail à braives-burdinne@reseautransition.be.  Et si jamais vous êtes artisans, producteurs ou prestataires de services et que vous êtes intéressés par l’utilisation des Val’heureux, faites-le nous savoir : nous viendrons avec plaisir vous expliquer tout ce que cela implique et répondre le mieux possible à vos questions.
Une conférence-débat est organisée le jeudi 22 février sur le thème des monnaies (cryptographiques, locales, etc.),
information en cliquant sur ce lien.  Cliquez ici pour les informations pratiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *